• Pour moi, un monstre ça n’existe pas parce que j’en ai jamais vu pour de vrai.  Peut-être que ça peut exister mais pour l’instant, on sait pas.
  • Pour moi, un monstre c’est quelqu’un d’imaginaire parce que je l’ai jamais vu dans une voiture.
  • Le jour où on verra un monstre, ça existera !
  • Non, même si on en voit un jour, on peut toujours pas être sûr si ça existe ou pas.

Camille, Mohamed et Jean-Robinson, Centre de Loisirs Louis Aubin, mai 2013

Publicités