Ce samedi 24 mars 2018, sept enfants sont venus philosopher à la Maison de la Philo, accompagnés de deux mamans, sur le thème du pardon. Voici quelques belles paroles que nous sommes ravis de vous partager :

  • « Je m’excuse, on tourne la page, on oublie tout ce qui s’est passé et on passe à autre chose. » Rayan.
  • « C’est quelque chose qu’on accorde, qu’on demande, on se libère d’une culpabilité. » Gaëlle.
  • « On peut pardonner ou pas selon son humeur. » Rayan.
  • « C’est courageux de dire pardon car on avoue qu’on a fait du mal ». Anouk.
  • « Il faut que le pardon soit vraiment sincère ». Séléna.
  • « C’est 50% oublié, et 50% pas oublié, car ça restera un souvenir. » Rayan.
  • « On oublie les choses moins importantes et pas très graves. » Aouès.
  • « On est libéré d’un poids, on n’a plus la culpabilité quand on demande ». Solveil.
  • « Quand tu pardonnes, tu te sens libéré de la méchanceté. » Anouk.
  • « Ça soulage, ça libère à la fois celui qui a été blessé et celui qui a fait la faute. » Stéphanie.
  • « Ça fait du bien de pardonner car ça pèse sur les épaules. »  Rayan.
  • « Ça fait du bien de pardonner car ça fait sortir la colère en soi. » Anouk.

On se retrouve samedi prochain pour le rendez-vous des p’tits philosophes, sur le thème de la fierté !

La Maison de la Philo vous souhaite un agréable week-end.

Publicités