Aujourd’hui, au Rendez-vous des P’tits Philosophes, les enfants ont tenté de résoudre un grand problème moral: « Qu’est-ce qu’être une bonne personne? »

Ci-dessous, le cheminement de leurs idées:

« Il n’y a pas vraiment de bonne personne car personne n’est parfait. Si on est parfait, alors oui on est une bonne personne. Sinon, en ce qui nous concerne, être une bonne personne c’est être poli, généreux, penser aux autres, prendre soin de quelqu’un, être ouvert aux autres. » (Adel)

« C’est être bienfaisant, aimer les gens, les aider. » (Aouès)

« C’est quelqu’un qui parle au lieu de se battre. » (Gabriel)

« C’est aussi s’entraider, partager ce qu’on a. C’est aussi aimer les personnes: sans amour, on ne pourrait pas aider les autres, être généreux. » (Maïa)

  • Comment savoir si une action est bonne ou mauvaise?

« Ce qui rend une action bonne, c’est qu’elle ait de bonnes conséquences, que ça puisse aider quelqu’un. » (Yassine)

« Si ça a de bonnes conséquences alors c’est une bonne action. Si ça en a des mauvaises, on peut très vite le savoir. Des fois, elles peuvent être à la fois bonnes et mauvaises: on est généreux en offrant un cadeau à quelqu’un mais ça peut ne pas lui faire plaisir. » (Adel)

« Quand on sait qu’une action est mauvaise, on va se retenir. » (Nils)

« C’est selon notre jugement, selon ce qu’on pense. Ce n’est pas forcément par rapport aux autres mais par rapport à nous. Une personne on peut la trouver mauvaise et d’autres vont la trouver bonne. » (Maïa)

« Il faut réfléchir avant de parler. On se met à la place de la personne et on réfléchit aux conséquences. » (Rayan)

  • Pourquoi ce n’est pas facile d’être une bonne personne?

« On n’est pas bon en tout. On n’est pas forcément bon en dessin mais bon en gentillesse. Mais on peut apprendre à être gentil. » (Pacôme)

« Il y a des lois et il faut les respecter et ce n’est pas toujours facile. » (Nils)

« Quand on est en colère, c’est pas facile de se retenir de frapper. C’est compliqué. » (Maïa)

« C’est plus facile de se disputer que de se parler. » (Gabriel)

« Etre une bonne personne c’est presque impossible. Il y a des personnes injustes, égoïstes. On n’est pas que dans un monde de gentillesse. Il faut contrôler certaines habitudes. » (Meriem)

Et voici, leurs conseils pour devenir une bonne personne:

ConseilDevenirBonnePersonneRDVPP6Avril

Bravo les p’tits philosophes d’avoir pris le temps de partager ces chouettes idées!

 

 

Publicités