philo Samedi 13 avril, les P’tits philosophes se sont réunis autour d’un concept duquel nous faisons chaque jour l’expérience : la Patience. Ils ont commencé par partager tous les mots qu’ils associaient à cette notion avant de réfléchir tous ensemble aux grandes questions qu’elle posait, et ont expérimenté ce que signifie patienter tout au long de l’atelier.

philo Récolte de mots sur la PATIENCE : quels sont les différents mots que vous associez à la patience ?

PATIENTER

philo Qu’est-ce que la PATIENCE ?

Colin : « Patienter c’est attendre »

Pacôme : « Patienter c’est trouver l’ennui »

Yassine : « Patienter c’est résister contre l’ennui et avoir de l’endurance pour tenir le plus longtemps possible, et pour ça il faut de la volonté »

Rayan : « Il faut apprendre à vivre avec la patience, parce qu’elle sera présente tout au long de notre vie »

Simon : « Patienter c’est faire travailler son imagination. Patienter c’est attendre et quand on s’ennuie on utilise son imagination, c’est comme si on jouait. »

Nils : « Patienter c’est s’occuper, vivre avec, attendre le commencement »

Gabriel : « Patienter c’est attendre que quelque chose se finisse sans le faire se finir »

Meriem : « Quand on patiente on a l’impression que le temps se fige »

Rayan : « Quand on patiente on a l’impression que le temps s’arrête mais dans notre tête »

 

philo Peut-on prendre plaisir à patienter ?

Gabriel : « C’est agréable de patienter parce qu’on sait que la chose va arriver »

Pacôme : « Patienter ça peut nous aider, si tu ne patientes pas tu vas aller trop vite »

Nils : « On peut prendre plaisir à patienter si on s’occupe, pas si on reste à regarder le temps passer sur une horloge »

Simon : « Quand on patiente, on a souvent hâte que quelque chose arrive, on peut s’imaginer cette chose en l’attendant et ça deviendra un plaisir »

Mathilde : « Quand on fait quelque chose qui nous plaît, le temps passe plus vite. On peut faire quelque chose d’agréable et prendre plaisir à patienter »

 

philo Passe-t-on notre vie à patienter ?

Nils : « On patiente depuis qu’on est tout petit et en grandissant on apprend à patienter : un bébé par exemple patiente déjà quand sa maman est occupée, un enfant patiente à l’école, à la cantine, … »

Rayan : « On patiente tout le temps, même notre corps patiente par exemple le temps que l’oxygène soit transportée jusqu’à son sang »

Nils : « Je voudrais être journaliste plus tard et par exemple et je n’ai pas conscience que je patiente déjà pour être journaliste, parce que j’ai tellement d’occupations en tant qu’enfant »

Simon : « Mon anniversaire est dans 215 jours et je patiente déjà pour ça ! »

 

philo Quels sont vos conseils pour être patient ?

Pacôme : « Pour être patient, il faut surmonter l’ennui »

Kalycia : « Pour être patient, il faut essayer de s’occuper : lire un livre, regarder ce qu’il y a autour de nous »

Nils : « Pour être patient il faut ne pas prendre conscience du temps qui passe pour que le commencement de la chose arrive vite »

Colin : « Pour être patient on peut penser à des choses qu’on aime »

Rayan : « La patience est la clé de la réussite, elle est notre amie comme notre ennemie, si elle n’est pas avec nous, il faut être déterminé car elle sera toujours là »

philo Merci les p’tits philosophes pour ces pensées patiemment partagées. Nous vous souhaitons de bonnes vacances et vous retrouvons le samedi 4 mai pour le prochain rendez-vous durant lequel nous nous demanderons si les autres sont le reflet de nous-mêmes.

Publicités