En cette semaine de rentrée scolaire, nos petits philosophes se sont retrouvés en  pleine forme pour réfléchir autour d’une question : « Peut-on s’échapper de notre corps? »

Comme d’habitude, de superbes idées ont émergé et voici, ci-dessous, leur cheminement de pensée…

« Un corps c’est un endroit, un peu comme une maison pour nos cellules, notre cerveau, tout ce qui nous habite. » Chloé

« Un corps c’est un être vivant: il respire, il dort et il meurt. » Nils

« Un corps c’est quelque chose qui est sensible qui peut aimer ou ne pas aimer des choses » Gabriel

« Un corps c’est nous car nous sommes un corps. » Heloïse

« Un corps c’est la matière, le vivant: ça se nourrit, ça se reproduit et ça meurt. » Maïa

« Un corps c’est quelque chose qui nous aide. Si tu n’as pas de corps, tu ne peux rien faire. Avec un corps, tu peux tout faire! » Chedi

« Un corps ça peut être malade, se défendre intérieurement quand on se sent attaqué » Séléna

« Il y a des moments où on le corps on ne peut pas le contrôler car la colère, des fois on a du mal à la contrôler. » Héloïse

 

  • Mon corps et Moi, est-ce la même chose?

« Le corps sert à quelque chose, c’est nous qui le contrôlons avec notre cerveau et notre coeur. » Chedi

« C’est pareil mon corps et moi car quand je me fait mal, c’est moi qui a mal, pas le corps de quelqu’un d’autre. » Mathilde

« Le Moi aide aide à mieux faire fonctionner le corps. » Maïa

« Moi, je contrôle le cerveau et le cerveau contrôle le corps. Donc Moi, je contrôle tout le corps » Thomas

« Ce qu’il y a de plus, c’est notre personnalité. Même si on ne s’aime pas, on voudrait changer de corps, d’apparence, on reste soi-même dans sa personnalité. » Héloïse »

« Le cerveau est plus proche du Moi que du corps. Quand le Moi dépasse le corps, ce sera au moment de la mort. A la mort, le moi s’envole du corps. » Orion

« Notre corps est contrôlé par trois choses: Moi, le Cerveau et le cœur. » Chedi

 

  • Notre corps nous appartient-il?

« Notre corps nous appartient car ce n’est pas une autre personne dans notre corps, c’est toi-même. Personne ne fera les choses à ta place. » Kalycia

« Notre corps nous appartient car on a tous sa propre identité dès la naissance. » Thomas

« Quand on est esclave, notre corps ne nous appartient pas . Là, nous sommes libres, notre corps nous appartient. » Chloé

« Quand on est dans notre corps, il nous appartient pour le bouger par exemple. Mais quand on est mort, peut-être que notre âme ira dans un autre corps. » Mathilde

« Notre corps nous appartient à moitié. Quand on a mal, on essaie de ne pas avoir mal mais on n’y arrive pas. Notre corps ne peut pas tout à faire obéir. Le corps, à ce moment là, ne nous appartient pas vraiment. Mais si on nous demande de faire semblant de pleurer, on y arrive, là il nous appartient. » Héloïse

 

  • Peut-on s’échapper de notre corps?

« Quand on rêve, on s’échappe un peu de notre corps. » Rayan

« Ce n’est pas forcément lorsqu’on est inerte, que notre âme s’échappe mais simplement quand on est dans nos pensées, on peut s’échapper de notre corps. » Maïa

« Des fois, quand on est super fatigué, on s’échappe de notre corps. » Héloïse

C’est encore avec grande surprise que nous re-découvrons chaque samedi matin, la sagesse de vos réflexions philosophiques! Bravo à vous les p’tits philsophes!

 

 

Publicités