Ce samedi 18 mai, les p’tits philosophes ont réfléchi ensemble sur nos POUVOIRS en tant qu’être humain et les différents sens autour de cette notion… Ci-dessous le fil de leur discussion!

« Il y a deux sens du pouvoir: avoir un pouvoir hors du commun (par exemple voler) et un pouvoir commun, qui n’est pas extraordinaire. » (Adel)

« Il y a deux sortes de pouvoirs: les gens qui ont de la force en pensée et qui peuvent s’en servir pour commander et les super-pouvoirs qui sont des pouvoirs hors du commun qu’on retrouve dans les fictions. » (Chloé)

« Il y a deux catégories de pouvoir: le pouvoir de commander et le pouvoir de faire. » (Yassine)

« Il existe trois sortes de pouvoirs: le pouvoir qu’on a tous (par exemple de souffler), le pouvoir de diriger tout le monde que tout le monde pourrait avoir et le pouvoir hors du commun qu’on voit dans les fictions avec les super-pouvoirs » (Orion)

 

  • Est-ce qu’on a tous des pouvoirs?

« Les gens qui ne peuvent pas parler n’ont pas le même pouvoir que nous. » (Pacôme)

« Il y en a qui peuvent marcher, parler et penser, d’autres qui sont moins entraînés« . (Vadim)

« Pour moi, un pouvoir c’est quelque chose qu’on a nous-même mais pas forcément tout le monde. Manger, marcher, c’est tout le monde qui le fait. » (Adel)

« Il y en a qui ont des pouvoirs détraqués. Par exemple, les aveugles ont perdu le pouvoir de voir. » (Maïa)

« Il y a des pouvoirs qu’on a tous. Mais on peut les perdre. On peut marcher et perdre ce pouvoir. Un pouvoir qu’on ne peut pas perdre c’est l’apprentissage. C’est un pouvoir que tout le monde a et qu’on peut développer. » (Orion)

« On a tous les mêmes pouvoirs mais pas au même degré. » (Rayan)

« Tout le monde a un pouvoir de penser. Tout le monde dans cette salle a ce pouvoir de penser. » (Kalycia)

« On a tous un pouvoir: le pouvoir d’être qui on est. » Chloé

« Ceux qui sont aveugles peuvent avoir le pouvoir de mieux entendre que nous » (Simon)

 

  • Les pouvoirs sont-ils innés?

« Les pouvoirs sont là même avant la naissance. Les bébés dans le ventre, à 4 mois, ils perçoivent des sons. » (Rayan)

« Je n’ai jamais vu de bébé marcher dès la naissance. Il y a des pouvoirs qu’on a après. » (Orion)

« On a un pouvoir dès la naissance: respirer. » (Nahil)

« Le pouvoir de bouger est inné. Dès que tu es né, tu bouges. » (Kalycia)

« Il y a aussi des pouvoirs qui se perdent. Quand on sort du ventre de notre mère, on ne peut plus respirer dans l’eau. » (Rayan)

« Les pouvoirs, on peut les faire développer mais peuvent aussi se dégrader tout seul. » (Héloïse)

« Il y a des pouvoirs qui se développent sous notre ordre. Par exemple, lire! » (Maïa)

« Si on a envie, on apprend plus vite. Si on n’a pas envie, on apprend plus lentement. Il faut à la fois le corps et la pensée pour le faire. La plupart des pouvoirs qu’on a dès l’école, ça dépend de notre volonté. » (Heloïse)

« La volonté ne l’emporte pas forcément sur le pouvoir mais nos émotions. Ce sont nos pouvoir émotionnels. » (Maïa)

 

  • Pourquoi veut-on avoir des super-pouvoirs?

« Car on en a jamais assez. Il en faut toujours plus. » (Rayan)

« Quand on regarde des films avec des super-héros, ça nous donne envie d’avoir des super-pouvoirs. ça a l’air trop bien de sauver tout le monde, d’avoir le pouvoir de voler! On a envie de faire comme la fiction, de devenir le super-héros de la classe ou de la famille. » (Héloïse)

« Mais on a aussi des pouvoirs désavantageux, qu’on n’aime pas. » (Orion)

« L’homme a déjà des pouvoirs. Pourquoi il veut en plus des super-pouvoirs? L’homme a un défaut, c’est de toujours en vouloir plus. » (Chloé)

En tout cas, à la Maison de la Philo nous avons tous le pouvoir de faire naître de belles idées!

 

Publicités