Il y a des films qui nous ont marqué, qui habitent encore notre esprit tant ils nous ont fait réfléchir sur nous-même et le monde. Quelque chose de complexe et d’intense s’est joué autour de la condition humaine. Ces films constitutifs de l’histoire du cinéma ont également touché l’histoire de la philosophie par leur problématique. Ces films que nous explorerons dans les Cinés-Philo adultes seront l’occasion de mener un atelier en lien avec la culture philosophique !

En un mot :

  • Une soirée dédiée à un film de patrimoine au cinéma Le Trianon
  • L’occasion de voir ou revoir des films pour aborder la pensée d’un philosophe
  • Réservation conseillée auprès du cinéma Le Trianon : 01 83 74 56 00

Les Cinés-Philo adultes

Programme :

  • Jeudi 10 octobre, 19h / Phantom Thread de Paul Thomas Anderson, Etats-Unis, 2018 : « Peut-on régner en maître ? »

Dans le Londres des années 50, le couturier Reynolds Woodcock règne sur le monde de la mode anglaise. Les femmes vont et viennent dans la vie de ce célibataire, lui servant à la fois de muses et de compagnes. Puis il rencontre Alma, qui lui paraît fort soumise. M. Woodcock semble régner en maître sur le monde de la mode, sur son monde domestique, et sur lui-même, par une obsession absolue du contrôle. Mais est-il réellement le maître ? Sa domination existe-t-elle pleinement ou est-il, aussi l’esclave des autres ? Ces questions nous font penser au philosophe Hegel qui les explora au 19e siècle.

  • Jeudi 6 février, 19h / Douze hommes en colère de Sydney Lumet, Etats-Unis, 1957 : « Sommes-nous capables de juger ? »

Douze jurés d’un procès pour meurtre sont enfermés dans une pièce pour rendre leur jugement sur la culpabilité d’un gamin de 18 ans accusé du meurtre de son père. Le cas est accablant. Un homme, un seul, demande à réétudier certains éléments du dossier. Point par point, il va tâcher de convaincre les autres membres du jury, qu’un doute légitime demeure. La faculté de juger est à la fois une capacité humaine partagée et une faiblesse : entre le bon jugement, le jugement hâtif, le jugement en connaissance de cause, le préjugé, les esprits balancent. Comment juger correctement ? Peut-on se fier à son jugement ? 

  • Jeudi 26 mars, 19h / Premier contact de Denis Villeneuve, Etats-Unis, 2016 :         « Les mots : murs ou fenêtres ? »

De mystérieux vaisseaux venus du fond de l’espace surgissent un peu partout sur Terre. Afin de tenter de comprendre leurs messages mystérieux et leurs intentions, une équipe d’experts est réunie sous la direction d’une linguiste. Les réactions dans le monde sont extrêmes et l’humanité se retrouve au bord d’une guerre absolue. L’incompréhension peine à se résoudre. Les mots portent-ils toujours une intention? Les mots peuvent être à la fois de merveilleux véhicules pour le sens et de terribles barrières entre individus. Comment avoir accès au sens des mots?