Recherche

Maison de la Philo φ Romainville

Au fil des idées : la vie de la pensée, dans une ville philosophe !

Catégorie

Cinés-philo

Citations du Ciné-Philo de dimanche 18 février 2018

« Qu’est-ce que prendre son courage à deux mains ? »

Avons-nous besoin de courage (dans la vie de tous les jours) ?

  • « On a besoin de courage quand par exemple on a apprend à faire du vélo ou à nager »

  • « On a besoin de courage pour, par exemple, faire de la tyrolienne »

  • « Des fois, les autres nous permettent d’avoir plus de courage et d’avoir plus confiance en nous ».

Peut-on apprendre à être courageux ?

  • « Un bébé, il ne sait pas ce que c’est le courage »

  • « C’est nos expériences qui nous apprenent à être courageux. »

  • « C’est par habitude qu’on devient courageux. Au début, quand on apprend à faire du vélo, on tombe mais on se lance une deuxième fois, et ainsi de suite ».

  • « Au début on a peur. Ensuite, la deuxième et troisème fois on a encore peur avant mais un peu moins. Et puis, en continuant de plus en plus, on a de moins en moins peur ».

Le courage fait-il disparaître la peur ?

  • « Le fait des fois de courir quand on a peur n’est pas du manque de courage mais nous permet de fuir le danger et de se mettre en sécurité »

  • « Pour un chanteur, il faut beaucoup de courage avant d’entrer en scène devant tout le monde»

  • « On a forcément peur de quelque chose, ça n’existe pas les gens qui n’ont peur de rien »

  • «Le courage n’est pas forcément lié à la peur. Par exemple, quand on a beaucoup de choses à faire, on dit en général qu’il faut beaucoup de courage »

  • « Quelqu’un qui fait n’importe quoi car il n’a pas peur, il est pas courageux car il se met en danger pour rien. »

Pourquoi manque-t-on parfois de courage ?

  • « C’est par manque de confiance en soi qu’on manque de courage, ça nous empêche de nous lancer »

  • « Le fait de ne pas affronter le problème n’est pas forcément un manque de courage »

  • « Le courage n’est pas systèmatique. On regarde avant si on besoin d’affronter ou non le problème »

  • « Le courage ne mène pas forcément à la réussite : on peut gagner sans avoir fait preuve de courage et on peut perdre en donnant son maximum ».

Quelle est la force du courage ?

  • « Le courage nous apprend qui on est, ça permet de nous connaître »

  • « La force du courage, c’est la confiance en soi que ça nous apporte ».

Qu’est-ce qu’on ressent après avoir fait preuve de courage ?

  • « On se sent content de nous … fier ! »

  • « Quand on a fait preuve de courage, on se sent heureux ! »

    Un père de famille a lui même tenté de poser une question sur le courage à l’ensemble du public : «  Qu’en pensez-vous: est-ce que c’est courageux de prendre la parole en public ? »…

    Et vous, qu’en pensez-vous ? Faut-il être courageux pour faire de la philo ?

Publicités

Compte-rendu du Ciné-Philo : « Le passé permet-il de donner du sens au présent ? »

Le dimanche 10 décembre 2017, suite à la projection du film Coco au Trianon, les enfants et leurs parents ont participé à une discussion philo sur la question : 

« Le passé permet-il de donner du sens au présent ? »

 

                               9D5822CC-9FDE-4D6E-BBC2-4781856C6C76

 

Synopsis : Miguel, jeune garçon mexicain et passionné de musique doit faire un choix : la musique ou sa famille… Cet ultimatum se tisse sur fond d’un passé familial douloureux et tragique. Miguel voyage donc au pays des morts, à la rencontre de ses ancêtres et de ce drame familial où tout a commencé.

 

C’est au Trianon qu’une cinquantaine de cinéphiles, enfants et parents confondus, se retrouvent après la projection du film Coco pour en découdre avec le passé… Tout ça en philo ! Voici le fil de cette discussion philosophique :

 

  1. Qu’est-ce que le passé ?

« La chose est déjà derrière nous, au sens figuré. »

« C’est quelque chose qui s’est déjà passé avant. »

« C’est une forme de temps : il y a le passé, le présent et le futur. »

« Si tu veux savoir ce qui s’est passé avant, on va voir le passé. »

« Nos papis et nos mamies peuvent nous apprendre des choses sur ce qui s’est passé avant. »

« Le passé c’est important, parce que sinon Miguel n’aurait jamais découvert que celui qu’il croyait être son grand père était un assassin. » (cf film Coco)

« Quand on n’oublie pas les personnes du passé, ils vont rester dans notre cœur. »

« Les gens du passé existent encore dans les mémoires des personnes vivantes. »

« Quand ils restent dans le cœur des vivants les morts restent des morts vivants. » (cf film Coco)

 

  1. Faut-il se souvenir du passé ?

« On peut essayer d’oublier pour ne pas souffrir. »

« Il faut s’en souvenir, parce que quand on prend un chemin qu’on n’a pas pris depuis longtemps il faut s’en souvenir. »

« Ça dépend parce qu’il y a des éléments dans le passé qui sont importants dans la vie de tous jours et d’autres pas. »

« Il y a aussi des mauvais souvenirs qu’on veut oublier, puis on voit que c’est pas si terrible et que c’est juste la vie. »

« On peut les supprimer ou les garder pour apprendre plus de choses. »

« Oui parce que notre présent est influencé par les décisions d’autrefois. »

« S’il n’y avait pas d’architecte on n’aurait pas de maison. »

« Sans la révolution française on ne serait pas en république. »

« Il y a des choses qu’on décide et il y a la destiné, par exemple nos parents n’ont pas choisi qu’on soit comme ça, même s’ils ont choisi notre prénom. »

 

  1. Faut-il prendre nos ancêtres pour modèle ? 

« Quand il y a quelqu’un qui a fait quelque chose de bien, on peut le prendre pour modèle. »

« Miguel, il a pris une guitare et une décision ! »  (cf film Coco)

« Hector en partant de sa famille, il a fait de la musique un souvenir désagréable pour la famille, donc la famille a voulu abandonner la musique et changer de vocation. »  (cf film Coco)

 

  1. Est-ce facile de comprendre le passé ?

« Non, il n’a que des petits bouts de souvenir. »

« C’est dur parce que si on n’était pas là on n’est pas sûr que ce se soit vraiment passé comme ça. »

« Parfois les familles décident de cacher des choses pour le bien des leur et c’est difficile parce que cela influence la famille. »

« Quand on voit les photos de soi bébé on se dit : ‘’C’est pas moi ça ! C’est pas moi ça ! Mais je ne m’en souviens plus !’’ »

« Non parce qu’on a d’autres choses dans la tête, on pense à ce qu’on veut faire plus tard. »

« Se servir de ses expériences passées pour tirer des leçons pour le futur. »

 

  1. Doit on trier des leçons du passé ? (Question a emporter…)

 

————————————————————————————————————–

Merci à toutes et à tous de votre présence nourrissante,

À bientôt pour de nouvelles aventures philo !

 

Programme des Ciné-Philo Avril/juin 2017

Compte-rendu du Ciné-Philo Paterson, le mardi 10 janvier 2017

Voici les quelques éléments abordés hier lors de notre réflexion sur le film de Jim Jarmusch, à partir de la question : « La vie ordinaire peut-elle être pleine de poésie? »cinee%cc%87philopaterson

paterson_film

Programme Ciné-Philo octobre/décembre 2016

cinephilophotos-prog-bassedef

tumblr_o5whgk1uoo1rb1rgoo4_1280002174-jpg-c_215_290_x-f_jpg-q_x-xxyxx275856-jpg-c_215_290_x-f_jpg-q_x-xxyxx

Petite récolté d’idées lors du Ciné-Philo sur La Colère !!

Dimanche 22 mai, lors du ciné-Philo sur le film Angry Birds, voici les questions que nous nous sommes posées, ainsi que quelques réponses :

« La colère, c’est quelque chose qui vient de la tristesse et du stress, parfois de la solitude »

« La colère, ça peut durer quelques minutes, ou toute une vie »

« La colère, ça peut être destructeur, ça peut déformer nos pensées mais ça peut servir à se défendre contre les injustices. »

Le nouveau Programme des Ciné-Philos !

CinéPhiloAvrilJuin2016

 

IMG_1931

Programme Cinés-Philo

ciné-philo janvier-mars 2016

ciné-philo janvier-mars 2016 (2)

Les questions du Ciné-Philo hier sur Avril ou le monde truqué.

IMG_1787

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑